EXERCICE DIANA A DIEGO

 

L' exercice baptisé DIANA impliquant les forces françaises et celles de 4 autres pays de l'océan Indien vient de se terminer. A cette occasion, le DLEM a officialisé son jumelage avec le 2°RFI Malgache.

 


 

Cet exercice militaire commun auquel participent les armées de cinq pays de notre région à Madagascar. Comores, Maurice, Seychelles, Madagascar et France sont associés depuis le 18 mai dans un exercice multinational, le plus important organisé sur le territoire malgache depuis 1999.

Avec plus de 730 militaires déployés dans la grande île, dont 405 militaires français, 215 militaires malgaches, 60 seychellois, et une soixantaine de comoriens et mauriciens, les objectifs de cette opération sont multiples : renforcer la coopération régionale, permettre aux forces armées de travailler des procédures communes notamment les phases de déploiement et de manœuvres tactiques, et renforcer la coordination entre les états-majors nationaux.

 

Cette opération a été nommée Diana 2015, du nom de la région où se déroule l’exercice, près de Diego Suarez. Concrètement, elle a pour objet la protection des populations et la stabilisation d’une province en crise. Les conditions de l’exercice sont celles d’une opération extérieure. L’ensemble des forces (y compris les états-majors) est projeté sur le terrain, et exécute sa mission dans des conditions réelles.

Une intervention selon les procédures de l’OTAN.

 

Cet exercice s'est terminé le mardi 26 mai, avec une cérémonie populaire dans le stade de Diego Suarez, qui a regroupé les chefs d’état-major des armées malgaches, comoriennes, mauriciennes, seychelloises et le commandant supérieur des FAZSOI, le général Franck Reignier.

 

Cette cérémonie a été également l’occasion d’officialiser le jumelage entre le détachement de Légion étrangère de Mayotte et le 2ème régiment des forces d’intervention malgache basé à Diego Suarez. Un lien qui est en réalité un retour de l'histoire puisque le DLEM issu du 3°REI qui était jusqu’à l’indépendance malgache en 1960, le régiment de la Légion étrangère installé dans la Grande Île.

 

 

imp


MAHORAID 2015

Trois cadres du DLEM accompagnés de quelques amis de la Légion se sont lancés sur le MAHORAID long de 69 kms en terrain varié. Nos trois vaillants guerriers n'ont pas failli et ont particulièrement bien géré leur course pour terminer dans la première partie du classement.


Le MAHORAID est un trail sélectif et les participants savent que si le dénivelé n’est pas très important, la difficulté de l’épreuve est ailleurs. La chaleur et l'humidité ont rendu les conditions de courses particulièrement difficiles.
Dans le détail, la course part à 3 heures du matin du stade de Mtsahara pour attaquer, tout de suite, le Dziani Bolé, les crêtes et le col de Mtsamboro. Direction ensuite la retenue collinaire de Combani puis le village avec un passage au BSMA. La visite continue par le chemin de crête du Mont Combani puis le GR pour atteindre le village deTsararano.
Après cette mise en jambe, les coureurs enchaînent le Col d’Andilabé, le Mont Bénara, le Mont Bépilipili  puis descendent sur Miréréni, et Bandrélé puis s’enchaînent les  villages de Choungui, de Kani-Kéli, de Bouanatsa et une arrivée sur la plage de Mzouazia.

Le SCH RAPCAN termine 64°/205 avec un temps de 12H48', l'ADC URBAN PSO du DLEM termine 70° avec un temps de 13H16' et enfin le Chef de corps le LCL de MESMAY termine 95° avec un temps de 14H24'. nos athlètes ont réalisé une véritable performance , pour une fois on peut dire « ils sont forts malgré leur manque d’entraînement sur ce type d'épreuve»

Assisté par l'ADC RAKOTONIRAINY, précieux pour ses conseils avisés de compétiteur, on peut souligner l'excellente ambiance de course et la présence de coureurs du DAT, et amis de la Légion, kevin(S) «36° en 11H32' », Jean-François (V1)«84°en 13H51' »et  Bruno (V2) de Haute-Savoie « 95° en 14H24 »

S'inscrire à cette compétition n'était pas sans danger…...mais « PERICULA LUDUS* »

 

*au danger mon plaisir

imp


PRISE D ARMES DE CAMERONE 2015

Comme il est de tradition partout dans le monde, la Légion honore les héros de CAMERONE. Le DLEM n'a pas failli et c'est de jour au milieu de la population Mahoraise que la prise d'armes a rendu hommage aux hommes du capitaine DANJOU.


Le 30 avril reste pour les Légionnaires la fête de tradition (la seconde est celle de Noel). Dés 8h30 sous un soleil radieux, les pionniers avec leur hache et tablier de cuir se présentent au public parcouru déjà d'un premier frisson de fierté et d'honneur d'assister à cette prise d'armes.

La CCL aux ordres du CNE VANNINI rentre en scène avec son traditionnel chant "en Afrique"suivi de la 1°compagnie qui ne démérite pas et assure avec des voix graves et un pas légion rapidement maitrisé.

Le décorum est en place avec les cadres sans troupe et les amicales toujours fidèles au rendez-voous. Après la présentation au LCL(ta) de MESMAY les honneurs sont rendus à l'étendard au son juste des clairons. Second frisson pour le public déjà conquis. Les autorités civiles (monsieur le préfet MORSY) et militaires (GBR REIGNIER commandant les FAZSOI) saluent l'étendard et rejoignent la tribune officilelle particulièrement garnie des principales personnalités de Mayotte.

Après une remise de décorations (dont une médaille militaire à un caporal chef du 2°REI en MCD pour 4mois) le moment tant attendu arrive avec l'émouvant récit du combat de CAMERONE prononcé avec passion et justesse par le CNE MARTINET (officier à titre étranger) 

Cette magnifique cérémonie est bien sûr cloturée par un défilé dans la rue principale de DZAOUDZI LABATTOIR au son du traditionnel boudin. C'est bien connu la rue appartient à celui qui y descend.  "PERICULA LUDUS"

imp


NOEL DES FAMILLES MOYA 2014

Lire la suite...

Les photos de la soirée et du spectacle des enfants le soir de NOEL à MOYA sont en ligne dans la phototheque en privé. ...

Le Chef de corps du DLEM

Le lieutenant-colonel Jean de MESMAY, Chef de ...

Né le 12 janvier 1969 à Compiègne, le lieutenant-colonel Jean de MESMAY est Saint-Cyrien de la promotion Général Guillaume (1990-1993). A sa sortie de l’Ecole d’Application de l’Infanterie, il choisit le 2ème Régiment Etranger de Parachutistes où il sert pendant 2 ans, participant notamment à des missions en République Centrafricaine et au Gabon. Affecté ensuite au Centre d’Entraînement ...

REPAS DE NOEL DES EPOUSES ...
Bienvenue ...


Accès ciblés

Les régiments Légion

1e Régiment étranger

1er RE

1e Régiment étranger de cavalerie

1er REC

1e Régiment étranger de génie

1er REG

2e Régiment étranger de génie

2e REG

2e Régiment étranger d'infanterie

2e REI

2e Régiment étranger de parachutistes

2e REP

3e Régiment étranger d'infanterie

3e REI

4e Régiment étranger

4e RE

13e Demi-brigade de Légion étrangère

13e DBLE

Détachement de la Légion étrangère à Mayotte

DLEM

Groupement de recrutement de la Légion étrangère

GRLE

Commandement de la Légion étrangère

COMLE

Autres services

Musique Légion étragère

MLE

Maison du légionnaire à Auriol

AURIOL

Institution des Invalides de la Légion étrangère

IILE

Société des amis du musée de la Légion étrangère

MUSEE-SAMLE

Kepi blanc

KEPI BLANC

 ATHLEG

ATHLEG

Recrutement Légion étrangère


Présent sur
La Légion sur Youtube La Légion sur Dailymotion

Képi blanc